Skip to content

Quels avantages offre la création d’une société civile immobilière ?

Vous hésitez à vous lancer dans la création d’une société civile immobilière ? ➤ Dans cet article, découvrez Pourquoi Créer une SCI selon votre profil !

koliving creer une sci

Que ce soit pour mettre sa maison en location ou simplement pour faire un achat immobilier commun, créer une société civile immobilière (SCI) attire de nombreux investisseurs particuliers. En effet, la création d'une SCI peut s'avérer être un outil intéressant au sein de sa stratégie immobilière, notamment grâce aux différentes casquettes qu'elle peut revêtir. De la SCI familiale à la SCI professionnelle, en passant par la société civile classique pour l'immobilier, nous allons décrypter les avantages de ce montage fiscal  

 

Sommaire :

Créer une SCI pour acheter à plusieurs en famille

Créer une SCI familiale est l’idéal pour partager la gérance d’un patrimoine immobilier en famille. En effet, grâce à la création d’une société comme celle-ci, vous pouvez réaliser une gestion de patrimoine en commun, avec beaucoup de flexibilité lors de la rédaction des statuts. Les formalités sont un peu complexes, mais une fois passée cette étape, les associés d’une SCI familiale disposent des mêmes avantages que les membres d’une SCI classique. Par ailleurs, vous devez impérativement être au minimum deux associés en tant que personnes physiques et de la même famille de sang ou par alliance. 

Comme nous le verrons plus bas, la simplification de la transmission fait aussi partie des grands intérêts de créer une SCI pour des membres d’une même famille. Enfin, sachez que vous pouvez tout à fait vous lancer dans l’immobilier locatif à plusieurs grâce à ce montage, autant que simplement gérer votre résidence principale et d’autres résidences secondaires.


Bon à savoir : Le capital social minimum à verser pour créer une SCI est de 1 € symbolique !

koliving-creer-sci-pexels-andrea-piacquadio-3823488

Pour investir dans le locatif avec des amis ou collègues

Quand on souhaite acheter à plusieurs pour louer, le régime de l’indivision n’est pas le plus avantageux, il est même bien contraignant et peut mener à une cacophonie générale au sujet d’une éventuelle revente de bien. D’un autre côté, un démembrement de propriété ne permet pas la même jouissance du logement des deux acheteurs, et se voit limiter à deux parties justement. Créer une société civile immobilière se veut alors être un bon compromis pour que vous ayez un réel droit immobilier sur plusieurs biens immobiliers achetés à plusieurs (à 2, comme à 10 !).

Vous pouvez ainsi investir dans l’immobilier aussi bien avec des personnes morales que physiques. Il peut s’agir de collègues, d’amis d’enfance, de son conjoint non marié, etc. Votre capacité financière se voit alors décuplée, ce qui facilitera l’accès au crédit immobilier auprès de votre banque.

Monter une SCI, c’est percevoir des retours sur investissement à la hauteur de son capital social investi. Chacun dispose alors de parts sociales directement proportionnelles au montant placé par chaque associé au moment de l’enregistrement des statuts. 

À lire aussi : Faut-il souscrire à une GLI ? 

Pour simplifier sa gestion immobilière et la transmission

Vous avez la chance de pouvoir rédiger les statuts de votre société sans contraintes extérieures par rapport à l’indivision, ce qui évitera par la suite bien des cacophonies. Vous déterminez avec vos associés le nombre de parts de chacun, la valeur des parts, la nature de la SCI, la désignation d’un ou de plusieurs gérants, le processus de chaque prise de décision, etc. 

Concernant la transmission, là aussi, vous êtes gagnant. En effet, vous pouvez choisir de léguer vos parts sociales à vos enfants ou à toute autre personne de votre choix, comme au conjoint survivant, ce qui s’avère avantageux en cas de succession. En contournant le cadre strict de l’indivision, les parts sociales ainsi cédées peuvent être conservées ou cédées si besoin par le nouveau bénéficiaire. Ce dernier peut donc continuer la gérance à votre place et en percevoir les bénéfices associés, dans la limite de la durée de l’entreprise (maximum 99 ans).

Dans le même thème : 4 stratégies pour réaliser un meilleur investissement locatif !


Bon à savoir : L’approbation de chaque membre de la SCI est nécessaire pour toute cession de parts.

 

Pour une fiscalité flexible selon son profil

Pour le calcul de rentabilité locative ou pour celui de l’imposition sur les recettes locatives dégagées, sachez que la SCI peut se voir considérée par l’administration fiscale comme soumise à l’impôt sur le revenu (IR). Les associés de la SCI sont alors chargés de payer leur imposition lors de leur déclaration d’impôt annuelle, selon la distribution de dividendes au titre des bénéfices de l’entreprise. En cas de déficit foncier (uniquement pour les personnes physiques), une déduction de 10 700 € maximum sur les revenus est possible.

Pour que la société civile immobilière déclare en son nom de personne morale, il faut relever de l’impôt sur les sociétés (IS), et c’est tout à fait faisable si vous le souhaitez à l’unanimité. Dans ce cas, la SCI est imposée à hauteur de 15 % sur le montant global des bénéfices annuels. Du côté des associés, une imposition ne se fait que si des dividendes sont distribués, ce qui provoque une double imposition peu souhaitable. Vous pouvez ainsi choisir votre imposition selon que vous souhaitiez distribuer des dividendes ou non, ou encore en fonction de la tranche marginale d’imposition de laquelle chacun relève. 


Bon à savoir : Concernant une SCI à l’IS, vous pouvez déduire toutes les charges attenantes à votre projet immobilier, et vous bénéficier aussi de la possibilité d’amortir vos biens. Ce qui peut constituer un avantage certain à l’instant T peut cependant vous désavantager au moment de la cession des parts. 

Pourquoi créer une SCI : ce qu'il faut retenir

Globalement, acheter un bien après avoir créé une SCI est intéressant pour du locatif, comme pour du purement patrimonial. La transmission du patrimoine est facilitée, ce qui est un énorme point positif pour les personnes en quête d’une solution mêlant avantages fiscaux et fluidité des opérations. En définitive, la création d’une société civile immobilière nécessite juste de s’entourer des bons associés avec qui l’on s’entend sur les ambitions immobilières recherchées. Pour tenir une comptabilité irréprochable, nous vous conseillons de vous faire aider par un expert-comptable compétent afin de vous alléger la tâche et éviter toute erreur.

Même si vos logements sont sous SCI, vous pouvez tout à fait passer par Koliving pour simplifier encore plus la gestion locative de votre patrimoine, et notamment pour trouver des locataires rapidement ! Envie d’essayer ? Mettez en ligne dès maintenant votre annonce de location meublée et nous nous chargeons du reste ! 

Pour aller plus loin

Qui touche les loyers d’une SCI ? 

C’est le gérant de la société civile immobilière (choisi lors de la rédaction des statuts) qui assure toute la partie de gestion de l’entreprise. Cela passe donc également par l’encaissement des loyers.

Quel avantage de mettre sa maison en SCI ? 

L’intérêt principal de mettre sa résidence principale en SCI se retrouve au quotidien dans la simplification de la gestion du patrimoine familial, et plus tard, dans la facilité de transmission aux héritiers.

Comment faire une SCI tout seul ? 

Il est légalement impossible de créer une société civile immobilière tout seul, puisque, par définition, cette entreprise doit comporter au minimum deux associés. La forme unipersonnelle de la SCI n’existe pas, contrairement à la SAS (SASU) et à la SARL (EURL).

Poursuivez votre lecture : Colocation : comment meubler son bien sans se ruiner ?

 

Articles récents

Quels sont les changements de la loi Pinel en 2023 ?

Quels sont les changements de la loi Pinel en 2023 ?

Le dispositif Pinel comme on le connaissait est révolu ! Désormais, la loi Pinel 2023 nous propose de nouveaux taux, couplés au Pinel Plus....

Que choisir entre coliving et colocation ?

Que choisir entre coliving et colocation ?

Chacun est libre de choisir le mode de vie qui lui convient. Mais, comment choisir entre Coliving ou Colocation ? Découvrez quelques pistes...

Quels sont les recours face à un tapage nocturne ?

Quels sont les recours face à un tapage nocturne ?

Si vous êtes victime de Tapage Nocturne et que vous aimeriez bien dormir tranquille sans avoir besoin de plier bagage, alors cet article es...

-->